mercredi 20 juillet 2011

Beer in London - Part III : Euston Tap

  
Ce soir, je pars de nouveau à Londres pour un long week-end! Je suis en train de repérer quels pubs visiter cette fois, mais je pense que la liste que j'établis nécéssiterait un séjour de un à deux mois minimum... Cela dit, il y en a un où je me dois absolument d'aller boire, c'est le tout nouveau Craft Beer Co. qui vient d'ouvrir à Clerkenwell, à deux pas de mon hôtel en plus! 37 bières au fût (16 pompes manuelles et 25 pression), plus de 150 bouteilles, un choix local et international (ils ont même trois pompes dédiées à la gueuze et au lambic)... Bref, un nouveau paradis pour l'amateur de bières! Hâte d'aller voir ça.

Un autre lieu de pélerinage inscrit dans mes priorités pour ce voyage est la brasserie The Kernel, installée dans une des arches d'un pont de chemin de fer près de London Bridge. J'avais ramené une dizaine de leurs bières lors de mon voyage en janvier, et la plupart sont de véritables petites merveilles. J'en parlerai donc certainement plus en détail après la visite.

Mais pour l'heure, je vais vous présenter un pub visité en janvier dernier, relativement nouveau lui aussi puisqu'il n'a ouvert ses portes qu'en novembre 2010 : le Euston Tap. Son intérêt réside avant tout dans sa longue et internationale liste de bières, qu'elles soient servies au fût pression (19), à la pompe manuelle - ou cask - (8) ou en bouteilles (+ ou - 100). Mais il y a une autre raison de se rendre au moins une fois dans ce pub : c'est le bâtiment qui l'abrite. Le Euston Tap est en effet logé dans la 'West Lodge', une relique de l'arche dorique du XIXe siècle qui marquait l'entrée de la gare de Euston. Démolie en 1961, il ne reste aujourd'hui que deux petites loges de garde, dont celle aujourd'hui reconvertie en pub.


Ce fait lui donne une certaine originalité, et vaut le détour rien que pour cela. Mais malheureusement cela comporte également quelques inconvénients... En effet, le bâtiment étant classé, les actuels locataires sont limités dans leurs ambitions : premièrement, il n'y a pas de fenêtres à l'étage, ce qui pèse sur l'ambiance du lieu, on aime ou on n'aime pas (pour ma part je préfère le rez-de-chaussée du coup); deuxièmement, il n'y a qu'une seule et unique toilette pour tout le bâtiment, à l'étage, commune pour les femmes et les hommes. Aux heures d'affluence vous imaginez que ça peut poser un petit souci, même si l'endroit n'est pas gigantesque!

Hormis ces désagréments, le choix et la qualité des breuvages proposées en fait un lieu incontournable des amateurs de bière de passage dans la capitale britannique. Pour ma part, j'avais profité de l'occasion pour tester deux bières de la brasserie Thornbridge : la Raven Black IPA et la St Petersburg Russian Imperial Stout. La première était vraiment excellente, combinant les qualités houblonnées d'une bonne India Pale Ale aux arômes de café torréfiés d'une Stout. Un mariage parfaitement réussi, d'une 'buvabilité' incroyable! A conseiller vivement, comme tout ce qui sort de chez Thornbridge.

Bon allez, je vous laisse, faut encore que je trouve trois ou quatre adresses de pubs avant de partir prendre l'Eurostar! ;-)

Cheers!

-Antoine

3 commentaires:

  1. Bon voyage et bonnes dégustations

    RépondreSupprimer
  2. Et finalement, ca c'est passé comment?

    RépondreSupprimer
  3. Bien fieu, bien! ;-)

    Des échos suivront dans un futur proche!

    RépondreSupprimer

Auteurs à succès