vendredi 29 mai 2009

Westvleteren VS Oostvleteren

Le week-end passé était ce qu'on appelle un 'long', et en plus, il a été ensoleillé. Une chance puisqu'il se trouve que je me trouvais à la côte belge pour l'occasion, et qu'après le rude temps hivernal écossais du début du mois de mai, un peu de soleil ça fait du bien.

J'en profitai aussi pour tenter de vivre ma première "expérience" Westvleteren ("première" sur place, j'entends, ayant déjà eu la chance de goûter le pain liquide des moines ailleurs par le passé), justement pas trop loin de la en vélo. N'allez pas croire que je comptais ramener deux casiers de Westvleteren 12 dans mon sac à dos, je ne suis pas sot à ce point. Non, j'avais pris la peine de vérifier auparavant sur leur site quand le magasin était ouvert et avais pu constater (avec une immense tristesse) qu'il serait fermé tout le week-end... Tant pis, me dis-je! Ce serait tout de même un bon prétexte d'excursion cycliste, et je me contenterais de déguster un ou deux de leurs produits au café In De Vrede faisaint face à l'abbaye. C'est ici par contre que vous pouvez commencer à rire car force est de constater que je fus tout de même un petit peu sot. En effet, j'avais bien vérifié les ouvertures du magasin, mais pas du café, qui est quant à lui fermé tous les vendredis (est il utile de préciser quel jour j'avais choisi pour notre petite randonnée à vélo?) ...

Déçus et assoiffés, c'est assez rapidement qu'on se remit en selle à la recherche d'un quelconque endroit où étancher notre soif bien légitime après ces kilomètres parcourus à la sueur de nos mollets. C'est finalement à Oostvleteren, la petite soeur orientale de l'autre, que nos coups de pédale nous menèrent. Sur la jolie place du village, face à l'église en pierre et son petit cimetière, la terrasse ensoleillée d'un charmant établissement nommé Het Witte Paard nous attendait justement. Pas de déception ici! Autant le cadre que l'accueil, sans oublier bien entendu le breuvage, étaient des plus agréables et exactement ce qu'il nous fallait.

Côté boisson justement, mon choix se porta sur la Goudenband de Liefmans, que je n'avais pas encore eu l'occasion de goûter. Excellent choix puisque son côté aigrelet (légèrement adouci par du sucre mais heureusement pas trop) en fait une bière très rafraîchissante! Une bonne adresse à retenir au cas ou la deuxième tentative Westvleteren devait également tourner en eau de boudin... (A suivre, donc)

Allez, santé!


-Antoine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Auteurs à succès